Au moment de concevoir la scénographie, les questions importantes surgissent. À cette étape, plusieurs décisions devront être prises pour ne pas ralentir le processus de création avec de faux espoirs. Les réalités financières, les ressources techniques déjà existantes de la salle (ou des salles), la disponibilité des équipements et des personnes-ressources, les nouveautés technologiques exigées par l’ensemble des contraintes du projet, le temps pour la réalisation et les essais sont sans équivoque les premières questions à se poser avant d’aller de l’avant avec un projet de mécanisation.

 

Un projet complexe nécessitera une bonne marge de manœuvre relativement au budget et aux échéances, en tenant compte des essais requis pour la réalisation. Ainsi, il pourra se concrétiser de façon optimale, tout en permettant certains réajustements.

Vers les autres pages

Introduction

Évaluation du spectacle

Réalisation du spectacle

Structures mécanisées

Structures fixes

Structures mobiles

Conclusion

Tableau d'évaluation des problématiques d'une mécanisation

Sujet complémentaire

Stratégies structurales

Mécanisation et structures mécanisées

Introduction

Dès les débuts du théâtre, les artisans de la scène cherchaient des moyens de déplacer des objets ou des acteurs pour créer une certaine magie lors des représentations théâtrales. Avec l’avènement des théâtres intérieurs, la mécanisation de la scène prendra de plus en plus d’importance. Cintre, costières, plateau tournant ou décor sur roues, élévateurs ne sont que quelques exemples de l’ingéniosité des artisans de l’époque. Ceux-ci réalisaient avec du bois, des poulies, des roues et des câbles textiles tous les artifices nécessaires aux spectacles.

 

Avec le temps, les équipements se sont modernisés, mais les principes de base permettant de mécaniser un décor sont restés inchangés. Malgré cela, chaque fois que l’on doit mécaniser un décor, il faut faire le tour des différents éléments en cause afin d’en déterminer leurs particularités et leurs problématiques.

 

Motoriser un décor ou des éléments d’un décor suscite un questionnement d’ordre technique et physique. Pour ce faire, il faut avoir de la méthodologie, de l’imagination et du discernement afin de permettre au projet de se réaliser sans perdre de vue les objectifs. Il faut aussi faire preuve de vigilance, car chaque projet, mêmes semblables, d’après ses connaissances et rester conscient de l’ensemble des contraintes de production, sans négliger les aspects sécuritaires du projet.

 

© 2015 - Créer pour les cours de Techniques scéniques de l'École de Théâtre professionnel du collège Lionel-Groulx par Serges Péladeau

2018 - Dernière révision

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now