Avec les années, j'ai remarqué que ceux

qui ne se souciaient pas de bien parler

le français avaient aussi plus de difficulté à écrire

des textes, des devis ou des notes techniques.

Comme le métier nécessite de plus en plus

de communications et de documents écrits, vous devrez développer des aptitudes en français afin de mieux tirer votre épingle du jeu.

 

« Check la tack est flush. » « Man ! Faut aller focusser les spots. » « R'garde ma sling, c't une job sharp. » « Frame-moi ça, pis fais-moi une job clean. » « Faut mover les risers pis les shimmer. » « Faut pas plugger ça live pour pas faire

de short. »

 

Il y a de ces phrases qui sonnent plutôt étrange lorsqu'on s'y attarde un peu. À les entendre, on se demande s'il ne vaudrait pas mieux parler anglais tout simplement. Le plus ironique dans cela, c'est que les trois personnes qui ont dit ces phrases ne comprennaient pas l'anglais et ne voulaient tout simplement faire aucun effort pour le parler. Malheureusement, ces personnes ne voulaient pas non plus faire d'efforts pour bien parler français. Nous nous trouvons donc face à des techniciens au langage hybride qui se complaisent, avec fierté, dans un vocabulaire hermétique (seuls d'autres Québécois peuvent

les comprendre). À l'ère de l'internationalisation,

mal communiqué dans un métier, c'est se tirer dans le pied avant d'affronter la montagne.

Check la tack est flush !

Cette complaisance ne cache-t-elle pas un peu de paresse intellectuelle ? Ne serait-on pas plus fier en maîtrisant deux langues ? Cela permet de voyager à travers le monde ou

de côtoyer des artistes et des techniciens d'autres cultures.

En apprenant à bien parler français, on peut se faire comprendre de francophones d'ailleurs. Ce qui est un bon début !

 

Vous devriez donc considérer le français comme un outil tout aussi important que les techniques que vous apprenez. Cet outil sera indispensable si vous convoitez un poste dans la gestion ou la direction d'une compagnie.

 

* * *

Rubriques :

 

 

Lien vers :

 

© 2015 - Créer pour les cours de Techniques scéniques de l'École de Théâtre professionnel du collège Lionel-Groulx par Serges Péladeau

2018 - Dernière révision

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now